Dégustation de verre : Schott Zwiesel Fortissimo vs Schott Zwiesel Diva


Trop rares sont les comparatifs sur les différents verres et c’est donc avec joie que j’ouvre le bal ici même.

Schott Zwiesel ou Zwiesel tout court, plus commun en Allemagne, est un des producteurs de verres oenologiques (ou encore verre à vin) de qualité. Je les apprécie personnellement beaucoup car il sont d’une part très résistants et d’autre part très bon marché, en particulier si vous passez en Allemagne.

J’ai comparé la paire verre à Bordeaux Diva (8015/130) et verre à vin blanc Diva (8015/2) avec la paire verre à Bordeaux Fortissimo (8560/130) et verre à vin blanc Fortissimo (8560/0).

Verres de la gamme Diva by Schott Zwiesel

Esthétiquement, je dois dire que je n’accroche pas du tout le pied convexe des Diva. Il donne un effet colonne grecque en beaucoup trop marqué, ce qui est juste moche. A la prise en main, l’effet est très déroutant car il donne une impression de maladresse et de lourdeur, pas idéal quand on sait combien l’environnement influence la dégustation. Fortissimo au contraire se montre délicat et naturel, élancé même. Pas d’hésitation de ce point de vue, Fortissimo propose un design bien plus approprié.

Au niveau de l’épaisseur du buvant, les Diva donnent l’impression d’être plus épais. C’est particulièrement sensible sur le verre à vin blanc (le petit verre) où le diamètre d’ouverture de surcroît trop petit. Problème général de proportion de ce verre, charmant mais inconfortable. Le buvant de Fortissimo est plus plaisant à utiliser, plus naturel sur la bouche. Cette différence est un pendant du dessin du Diva qui est un verre aux proportions discutables : pas assez large d’épaule par rapport au buvant et mal calibré pour le verre standard.

Au nez, l’avantage va encore au Fortissimo car étant plus large de corps (d’épaule) et plus refermé au buvant (proportionnellement à la largeur à l’épaule), la concentration des arômes est meilleure. Leur lisibilité est également supérieure, nette. Le Diva a une capacité à rendre un toucher plus soyeux, plus doux à la fois au nez et en bouche. Il est donc possible qu’il soit adapté à certains vins très précis (exemple, le Clos Apalta de Casa Lapostole serait sans doute plus à son aise dans un Diva que dans un Fortissimo). Au bout du compte, le Fortissimo est beaucoup plus universel et le Diva beaucoup trop spécialisé. Les vins semblent perdus au fond de ce calice gigantesque.

Enfin, en bouche. Les deux verres sont très proches, avec un rendu là encore un peu plus doux, moins contrasté pour le Diva. Au palais ce sera clairement une affaire de goût, la différence n’étant pas flagrante. Le confort de dégustation est quand même nettement supérieur sur le Fortissimo dans le cas du verre à vin blanc (le Diva est paradoxalement trop resserré avec un buvant trop épais), alors que je pourrais tout à fait défendre le Diva sur le verre à Bordeaux.

Finalement, si on compare les deux verres (Bordeaux et simple verre à vin), le résultat entre les deux verres de la même gamme est extrêmement proche (similaire en fait) à ceci près que le grand verre va appeler des vins beaucoup plus structurés et plus puissants. Par exemple, la Réserve des Seigneurs se trouvait perdue dans les grands verres à Bordeaux, en particulier dans le Diva alors que le Costera s’y trouvait bien à son aise.

Verres de la gamme Fortissimo by Schott Zwiesel

L’avantage va donc à la gamme Fortissimo pour l’esthétique et pour le comportement au nez qu’elle met nettement plus en valeur. Diva reste cependant un très bon verre, mais il faut dire que Fortissimo est exceptionnel. Les défauts ? Un buvant légèrement épais mais c’est le prix de la solidité : certes les Riedel Vinum Extreme sont incroyable de ce point de vue mais tellement, tellement fragiles (et tellement, tellement plus chers !).

Et donc le vainqueur final de cette comparaison, c’est le Fortissimo 8560/0, le verre à vin blanc. Il est d’une remarquable polyvalence, capable de s’adapter à tout vin (sec, je vous tiendrai au courant pour les liquoreux). Son rendu au nez est précis, clair et en bouche analytique et très lisible. C’est un des meilleurs verres que j’ai utilisé et d’un rapport qualité/prix imbattable… surtout quand on les trouve en promotion ! Pour ceux qui connaissent les Authentis Spieglau, le rendu est très proche.

Publicités

Un commentaire

  1. Je partage exactement votre avis. Le verre à Blanc Fortissimo est le plus régulier de toutes mes dégustations. Le Vina 2 est un bon compromis prix. F. Brochet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s