Quick review : Riesling Trocken 2009 by Fritz Haag (Allemagne, Mosel)


D’emblée, je vous donne une impression globale sur ce vin :

Très bon exemple de Riesling sec allemand, auquel je préférerai l’exemplaire de Reinhold Haart, qui fait la démonstration que 1/ Il ne faut pas hésiter à laisser ce type de vin s’aérer longtemps et que 2/ Ces vins blancs secs (trocken dans le texte mais même feinherb) sont d’une grande flexibilité en matière d’accord mets-vins.

Ce n’est que le troisième jour que ce Riesling Trocken 2009 (0210) de Fritz Haag s’est vraiment ouvert aromatiquement. Très sur la retenue les premiers jours, il a surtout montré cette structure particulière des vins mosellans secs, comme un grand mur de pierre, qui permet au vin de tenir des accords étonnants comme le filet de boeuf (bleu). Au départ, donc, les arômes de fruit étaient surtout dominés par le citron et nous devinions en arrière plan ananas ou encore pamplemousse. Après quelques jours, ces arômes ont gagné en intensité et le vin double sa minéralité d’arômes fruités intéressant où le pamplemousse s’exprime de manière dominante.

Ma note : 78/100 ; 5 +

Un vin que l’on peut apprécier dès maintenant, surtout après une petite aération. Il n’est pas extrêmement démonstratif mais procure un grand plaisir très pur. Accords mets-vins allant du classique fruit de mer au plus étonnant filet de boeuf ou à la cuisine asiatique (à base de citronnelle, de gingembre… etc).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s