Salon des Vignerons Indépendants de Mars 2011


Comme à l’automne dernier, je vous livre une liste, en aucun cas exhaustive, des domaines que vous pourriez visiter durant le Salon des Vignerons Indépendants de Paris. Je les ai classés par région et je n’ai retenu que les tous meilleurs. Si vous souhaitez plus d’informations, n’hésitez pas à déposer des commentaires.

ALSACE

La région alsace n’est pas la mieux représentée au SVI, même en mars. Citons :

– Domaine Pierre Adam (N 13)

BORDEAUX

Pour Bordeaux, vous aurez l’embarras du choix. Je n’en cite que deux :

Château La Tour Blanche (J 13)

Vignobles Darriet (D 45) : De belles choses en rouge et blanc à un tarif juste. Les Loupiacs vieillissent admirablement et sont chaudement recommandés.

BOURGOGNE-BEAUJOLAIS

Plusieurs domaines valent le détour. Attention aux visites à l’aveugle, on peut avoir de très mauvaises surprises !

– Domaine Buisson Henri et Gilles (A 12) : les vins sont d’un bon rapport qualité-prix, mention spéciale pour les Cortons.

– André Bonhomme (D 59) : Viré-Clessé. Des vins très purs, taillés pour la garde.

– Domaine Magnien Michel & Fils (G 18)

– Domaine Tortochot (H 25) : Basé à Gevrey-Chambertin, classique.

JURA-SAVOIE

Une chose à ne pas manquer.

Domaine Dupasquier (M 15) : appellations de Savoie, sa Roussette Marestel est un vin incontournable.

LANGUEDOC-ROUSSILLON

Sans doute le plus gros contingent de produits de qualité avec les Sud-Ouest, tour d’horizon :

Mas Cal Demoura (L 5) : Terrasses du Larzac. A ne manquer sous aucun prétexte, c’est LE domaine montant du Languedoc et du salon. Un nouveau blanc est produit depuis l’an dernier, que nous vous conseillons de découvrir, quant à l’indémodable L’Infidèle, c’est désormais un vin de référence dans la région.

Domaine de Vénus (C 5) : Roussillon. Là encore un domaine très intéressant. Son vin à ne pas rater est l’Effrontée 2008, un blanc de Grenache avec quelques pour-cent de maccabeu. Les Démons, sa cuvée rouge haut de gamme, est une vision intéressante de la Syrah du sud.

Domaine Bertrand Bergé (B 9) : Fitou. 2008 est un millésime d’exception chez lui. La cuvée Jean Sirven 2008 est monumentale !

– Château de Nouvelles (K 18) : Fitou. Une autre référence, très bon rapport qualité-prix. Des vins plus souple et très bien constitués. Son Muscat est magique.

– Mas de Cynanque (E 14) : Saint-Chignan. Un jeune domaine qui avance vite et bien, à suivre.

– Domaine du Grand Arc (L 10) : Corbières. Très bon rapport qualité-prix, jolis vins dans différents styles.

– Mas de Martin (G 5)

Notons pour les grands noms que le Mas Amiel est aussi présent. Je ne vous recommande pas ses produits qui sont beaucoup trop sucrés et dont l’équilibre n’est plus aussi bon. De même Cazes, l’ex-spécialiste de Rivesaltes, dont les vins manquent furieusement de personnalité depuis quelques années.

LOIRE

François Chidaine (F 2) : Montlouis-sur-Loire/Vouvray. Le chef de file des vignerons de Montlouis. Ne fait pas toujours l’unanimité mais est un incontournable du Salon.

– Domaines Landron (J 31) : Muscadet Sèvre et Maine. Incontournable. Après un millésime 2009 complètement atypique (et en retrait), 2010 est prometteur.

Domaine aux Moines (J 24) : Excellent domaine de Savennières.

– Domaine Breton (E 6) : A connaître et à déguster en rouge. Belle gamme, référence pour certains, à vous de vous faire une idée.

PROVENCE-CORSE

Une région assez bien représentée. On retiendra :

– La Roche Redonne (L 9) : Bandol. Bien fait, innovant (Cuvée La Lyre), bien tarifé… à goûter 😉

– Domaine Clos Colombu (K 40)

– Domaine Leccia (E 39)

RHÔNE

Domaine de la Janasse (H 6) : un des grands de Châteauneuf-du-Pape. L’accueil n’est pas toujours chaleureux vu la demande de curieux à laquelle ils font face mais les vins sont très beaux, dans un style plutôt puissant et moderne.

– Château La Gardine (L 2) : un classique de Châteauneuf. Son Tradition est de très bonne facture et surtout sa cuvée des Génération Marie Léoncie (un blanc) est une référence absolue de la région.

SUD-OUEST

2008 est un millésime magnifique dans le Sud-Ouest, l’occasion de goûter des choses intéressantes, d’autant que c’est une région extrêmement bien représentée.

Clos Triguedina (G 17) : Cahors. Domaine phare. Ses 2008 sont fabuleux, un travail très intéressant et très pédagogique a par ailleurs été réalisé sur des cuvées parcellaires. Grosse recommandation pour Le Clos Triguedina 2008 et Probus 2008.

Château Lacapelle-Cabanac (D 18) : Cahors. Plus récents. Les vins sont aussi plus modernes, puissants, expressifs… jouissifs !

– Château Eugénie (C 29) : Cahors. On retiendra en particulier la magnifique et bon marché Cuvée Réservée de l’Aïeul, indéniablement le meilleur vin du domaine. La grande cuvée Haute Collection n’est pas le meilleur exemple de la région pour ce type de vin.

– Domaine Cauhapé (B 17) : Jurançon. Grands liquoreux, à ne pas rater.

– Domaine des Gravalous (E 18) : Cahors, dans un style assez traditionnel. Tarifs sages.

– Mas Del Périé (M 08) : Encore un bon Cahors.

– Domaine de l’Ancienne Cure (P 10) : Leurs cuvées prestige sont trop boisées et trop extraites, mais les entrées de gamme sont très belles.

Pour les pressés, la short-list des « meilleurs » en VERT. Bonne visite et bonne dégustation !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s