2012, pas vraiment l’année de l’Italie.


Petite brève. 2012 s’annonce comme un mauvais millésime de vignerons en Italie.

En effet, après la mort de Guiseppe QUINTARELLI plus tôt cette année, c’est Aldo CONTERNO qui nous quitte.

Ces deux vignerons, qui ont quand même vécu tous les deux plus de 80 ans, étaient respectivement des monstres sacrés du Veneto (Valpolicella, Amarone) et du Piedmont (Barolo). Ils ont non seulement beaucoup apporté à la viticulture actuelle mais ils ont aussi su porter leurs vins à des sommets. Je n’ai hélas que trop rarement goûté ces deux derniers mais le « simple » Valpolicella (Ripasso) de GQ était une merveille à bien des égards inégalable.

Petite consolation pour les adorateurs de leurs vins, ces deux vignerons ont eu le temps de transmettre leur savoir. Ce qui me fait penser qu’il existe tant de vignerons exceptionnels qui disparaîtront sans succession… Ainsi vont les choses.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s