Grand Tasting 2012, Paris : une sélection des meilleurs domaines


Le Grand Tasting est sans aucun doute un événement des plus intéressant pour l’amateur et même le professionnel. C’est l’occasion de goûter la crème de la production française, et de goûter certains domaines qui ne se déplacent jamais. Certes la sélection a ses défauts, certes beaucoup de références sont absentes. Il n’en reste pas moins qu’il est rare de trouver une telle concentration de grands vins. Dans cet article, je vais partager ma propre sélection de domaines à ne par rater. Comme pour le billet sur les Vignerons Indépendants, je noterai les stands avec un nombre croissant de coeurs (♥) pour hiérarchiser mes préférences, étant donné leur nombre important. Il n’y a pratiquement pas de domaines à éviter sur ce salon donc prenez aussi le temps d’explorer la liste des exposants.

+++

ALSACE

Parent pauvre du Grand Tasting, en tout et pour tout 6 domaines, tous de bon niveau. Je retiendrais un nom en particulier :

– Domaine Marcel Deiss ♥♥♥♥♥ : Absolument incontournable. C’est l’un des meilleurs domaines du salon. Vins souvent exceptionnels, mettant en avant la complantation (mélange des cépages sur la même parcelle, vendange et vinification sans distinction de cépage). Le taux de sucre résiduel est cependant variable peuvent surprendre. La dégustation y est toujours menée de main de maître.

+++

BEAUJOLAIS

Sept exposants. On évitera soigneusement Duboeuf, le bourreau de cette région. Un domaine sort du lot.

– Domaine Piron ♥♥♥ : un beau domaine du Beaujolais qui travaille impeccablement. Une bonne occasion pour vous réconcilier avec cette région.

– Villa Ponciago ♥♥ : domaine repris par Henriot (avec Bouchard et Fèvre). Un gros travail y est réalisé. Les vins sont de plus en plus jolis.

+++

BORDELAIS

C’est le gros du contingent. 134 domaines, si je ne me suis pas trompé. Je ne vais que citer les noms. Les domaines de cette région ont la fâcheuse tendance à ne pas prendre au sérieux les amateurs (français). La plupart sont à cours de vin le samedi en milieu d’après-midi. Ils ne présentent que rarement les grands millésimes… l’an dernier nous était resservi les 2007 sur beaucoup de stands. Figeac était même une caricature car ils proposaient certes trois millésimes à la dégustation, mais les trois plus faibles de la dernière décennie (je me réfère à mes dégustations et une compilation de différentes lectures sur le sujet).

Château Belgrave (♥♥), Château Beychevelle (♥♥, semble se remettre de deux millésimes vraiment faibles, je parle de 2007 et 2008), Château Boyd-Cantenac (♥♥), Château Branaire-Ducru (♥♥♥♥♥), Château Brane-Cantenac (♥♥♥, l’excellente surprise de l’an dernier, même sur 2007), Château Brown (♥), Château Canon(♥♥♥, m’a quand même vraiment déçu l’an dernier), Château Cantemerle (♥♥), Château Carbonnieux (♥♥), Château Charmail (♥), Château Clauzet (♥♥♥), Château Cos d’Estournel (♥♥♥), Château Coutet (♥♥♥♥), Château d’Issan (♥♥♥♥), Château d’Agassac (♥♥), Château de Fieuzal (♥♥), Château de Rayne-Vigneau (♥), Château Faugères (♥♥), Château Figeac (♥♥♥♥), Château Fleur Cardinale (♥♥), Château Fonroque (♥♥♥), Château Giscours (♥♥♥♥), Château Grand-Corbin-Despagne (♥♥), Château Grand-Puy Ducasse (♥♥♥), Château La Dominique (♥♥), Château La Gaffelière (♥♥♥), Château La Lagune (♥♥♥♥), Château la Tour Blanche (♥♥♥), Château Lagrange (♥♥♥), Château Langoa-Barton (♥♥♥), Château Laroze (♥♥♥), Château Lascombes (♥♥♥), Château Les Carmes Haut-Brion (♥♥♥), Château Magdeleine (♥♥♥), Château Phélan Ségur (♥♥), Château Pibran (♥♥♥), Château Poujeaux (♥), Château Prieuré Lichine (♥♥♥), Château Rauzan-Ségla (♥♥♥♥), Château Rollan de By (♥), Château Seguin (♥), Château Siran (♥♥), Château Smith-Haut-Lafitte (♥♥♥), Château Sociando-Mallet (♥♥♥), Château Suduiraut (♥♥), Château Talbot (♥♥), Château Valandraud (♥♥♥♥♥), Clos Haut Peyraguet (♥), Domaine de Chevalier (♥♥♥♥♥), Domaine de l’A (♥♥♥♥), Domaines Pierre et Denis Dubourdieu (♥♥♥).

+++

BOURGOGNE

Beaucoup moins représentée, la Bourgogne vous offre quand même quelques beaux domaines à découvrir

– Bouchard Père et Fils (♥♥♥♥) : indiscutablement l’un des tous meilleurs négoces de la Côte de Beaune. Le niveau se renforce depuis le rachat par Henriot.

– Le Clos de Tart (♥♥♥♥♥) : domaine exceptionnel mais présent uniquement en Master Class d’habitude, depuis le malheureux précédent de la première édition.

– Domaine Chanson Père et Fils (♥♥♥) : très bon négoce, propriété de Bollinger diffusion.

– Domaine Chevalier Père et Fils (♥♥♥) : un domaine intéressant.

– Domaine de l’Arlot (♥♥♥♥) : encore un beau domaine, à ne pas rater.

– Domaine Henri et Gilles Buisson (♥♥♥♥) : ce domaine qui monte est aussi un des rares à offrir de vins à un prix raisonnable.

– Domaine Trapet Père et Fils (♥♥♥♥♥) : une des références de Gevrey-Chambertin. Ses vins font toutefois débat (notamment d’un point de vue pécuniaire). Une belle occasion de se faire une idée.

– Domaine Lucien Muzard et Fils (♥♥♥)

– Domaine Philippe Charlopin-Parizot (♥♥♥♥) : dans un style radicalement moderne, Philippe Charlopin reste un peu l’ovni de Gevrey-Chambertin. Il fait des vins très mûrs, très riches, très concentrés. Il divise, donc. Pour l’anecdote, il a pris le parti de favoriser sa diffusion en restauration et vend donc ses vins au domaine au même prix qu’un restaurant. L’avantage, c’est que vous avez tout intérêt à boire ses vins dans les établissements qui le diffusent !

– Frédéric Magnien (♥♥♥) : du négoce haut de gamme. Beaux vins.

– William Fèvre (♥♥♥♥♥) : le plus important propriétaire de Grand Crus de Chablis. Il fait partie du groupe Henriot.

+++

CHAMPAGNE

La Champagne est l’autre région sur représentée du Grand Tasting mais à la différence de Bordeaux, vous pourrez y goûter presque tous les grands, y compris les cuvées prestiges. C’est réellement une occasion unique. Un absent de marque cette année (sauf erreur du site, c’est Pol Roger).

– Agrapart et Fils (♥♥♥♥) : petit domaine indépendant. Une série de Champagne très intéressante avec des vins plutôt sur la minéralité.

– André Jacquart (♥♥♥) : à ne pas confondre avec la marque homonyme. Domaine indépendant qui propose un des meilleurs rapport qualité prix de la région.

– Bollinger (♥♥♥♥♥) : on ne présente plus la maison dont les vins ne goûtent pas toujours parfaitement sur le salon. L’an dernier la Grande Année 2002 et surtout la Grande Année Rosé 2004 étaient de très grands vins.

– Charles Heidsieck (♥♥♥♥♥) : pas nécessairement la maison la plus connue mais assurément une des meilleures. Son brut réserve est fantastique. Son rosé est un des meilleurs de la région (peut-être parce qu’il est pratiquement blanc). Sa cuvée prestige…

– Deutz (♥♥♥) : ne vaut le coup que pour Amour de Deutz et William Deutz.

– Drappier (♥♥♥♥) : beau domaine aux champagnes intriguants. Très intéressant, à ne pas rater.

– Duval-Leroy (♥♥♥) : correct.

– Françoise Bedel (♥♥♥♥) : Encore un beau domaine familial, tous les vins y sont superbes. Presque un 5 étoile.

– Gonet-Medeville (♥♥♥♥)

– Gosset (♥♥♥♥) : connu pour son packaging un peu étrange. Très très bon.

– H. Blin (♥♥♥♥)

– Henriot (♥♥♥) : maison plus simple mais fiable et très bien positionnée.

– Jacquesson (♥♥♥♥) : quite ou double. Cela fait deux ans que je suis déçu par leurs vins, y compris les nouvelles cuvées prestige… espérons pour cette année.

– Krug (♥♥♥♥♥) : uniquement en Master Class. Un des sommets absolus de la Champagne (de tous points de vue).

– Louis Roederer (♥♥♥♥) : à confirmer que Roederer sera présent en dehors des Master Class. Ne pas rater la légendaire cuvée Cristal… même si je ne la considère pas comme la meilleure de ce genre.

– Pierre Gimonnet et Fils (♥♥♥♥♥) : pour finir, un domaine indépendant. Très, très belle gamme.

+++

LANGUEDOC

Peu de domaines sont présents. En grande partie à cause du coût de ce salon. Toutefois quelques stands sont à retenir. Je signale aussi la présence du très controversé Mas de Daumas Gassac auquel j’ai pour ma part ôté ma confiance.

– CIVL (♥♥♥♥♥) : voilà un stand incontournable ! Le CIVL a sélectionné une série de domaines représentatifs de la région et propose une très efficace et très intelligente horizontale par appellation. Vous pourrez par exemple y goûter les Combariolles 2010 du Mas Cal Demoura. C’est dire le niveau des vins.

– Domaine de l’Hortus (♥♥♥) : un joli domaine qui sort des vins au profil facilement appréciable et de bonne tenue dans le temps.

– Domaine Gayda (♥♥♥) : style plus moderne, parfois un brin trop extrait. Ca reste du beau travail et, servi en contexte, les vins claqueront !

+++

PROVENCE

Très réduite mais très belle sélection en Provence, région sous estimée.

– Château de Bellet (♥♥♥♥♥) : il n’y a pas à dire… sur 2009/2010 ce domaine était au sommet de la production française. Et pourtant, quel vignoble étrange, quasiment planté dans la ville de Nice !

– Château de Pibarnon (♥♥♥♥♥) : encore plusieurs fois cette année j’ai été envoûté par leurs vins, notamment un 1998 et un 2001. Puissance, élégance et complexité. Incontournable.

– Domaine de la Bégude (♥♥♥) : très bon domaine de Bandol. Plus accessible que Pibarnon.

+++

ROUSSILLON

Là encore une sélection limitée mais hautement qualitative.

– Domaine de Vénus (♥♥♥) : beaucoup de vins intéressants, sur l’équilibre et la finesse. Un blanc d’exception L’Effrontée… belle découverte à faire.

– Domaine du Clos des Fées (♥♥♥♥(♥)) : si les 2010 sont au niveau des 2009, je passe 5 coeurs ;). Je n’ai jamais apprécié la cuvée icône La Petite Sibérie mais il faut reconnaître que les 2009 étaient d’une précision sans comparaison avec les millésimes que j’ai pu goûter avant. Le Clos des Fées ou encore Images Dérisoires étaient fantastiques. De surcroît, Hervé fait le show et vous propose généralement une verticale sur deux jours de La Petite Sibérie… on peut dire ce qu’on veut mais les Bordelais, avec des volumes pourtant incomparables, se gardent bien d’en faire autant.

– Domaine Modat (♥♥♥) : un dernier domaine intéressant du Roussillon.

+++

SUD-OUEST

Les représentants traditionnels de cette région ayant déserté, il n’en restera qu’un :

– Château de Chambert (♥♥♥) : repris par un « Geek » intelligent, qui a engagé M Dubourdieu comme oenologue-consultant, le château a fait un grand bon en avant. Et quel lieu magnifique !

+++

VALLEE DE LA LOIRE

Comme chaque année, beaucoup de domaines ont fait le déplacement. Vestige du prestige historique de la Loire à Paris ?

– Château Soucherie (♥♥♥) : très jolis vins, une des références de sa région.

– Domaine aux Moines (♥♥♥) : un des bons domaines de Savennières.

– Domaine De la Taille Aux Loups (♥♥♥) : Montlouis-sur-Loire, Jacky Blot est un vigneron attachant qui n’a pas la langue dans sa poche. Ses vins sont intéressants, particulièrement les rouges (domaine de la Butte).

– Domaine des Baumards (♥♥♥♥) : il faut reconnaître un mérite aux Baumards, c’est d’être au sommet de leur appellation depuis bien longtemps. Leur discours sur la capsule à vis (dont ils sont de fervents défenseurs) est pour le moins partisan, écoutez le d’une oreille critique.

– Domaine des Grandes Espérances (♥♥♥) : autre joli domaine de Montlouis. Mérite le détour.

– Domaine François Crochet (♥♥) : Sancerre. bon niveau et bons prix.

– Domaine Henri Bourgeois (♥♥♥♥) : ils produisent des vins sur l’ensemble de la vallée de la Loire, ainsi qu’en Nouvelle-Zélande. Le niveau est très bon. On recommandera en particulier de goûter La Bourgeoise, Jadis, d’Antan et le Clos Henri.

– Domaine Henir Pellé (♥♥♥) : domaine situé au sud de Sancerre, à Mentou-Salon. Les rouges comme les blancs sont exemplaires.

– Domaine Lucien Crochet (♥♥♥♥)

– Domaine Olga Raffault (♥♥♥)

– Domaine Saget (♥♥♥) : on parle souvent, dans le monde des amateurs, des petits domaines artisanaux. C’est oublier que de plus grands font aussi un travail remarquable. Les domaines Saget en sont un bon exemple. Une cuvée particulièrement, la Petite Perrrière fait la démonstration incontestable de leur savoir faire. On ne ratera pas par ailleurs la cuvée Mégalithe du Domaine de la Perrière et leur superbe Savennières du Château de La Mulonnière.

– Domaine Vacheron (♥♥♥♥♥) : sans aucun doute une des références de l’appellation Sancerre, particulièrement en rouge.

+++

VALLEE DU RHONE

– Château la Gardine (♥♥♥♥♥) : un des classiques de Châteauneuf du Pape. Son Blanc, Vieilles Vignes cuvée Marie-Léoncie est une référence de l’appellation. A ne pas rater !

– Domaine de la Mordorée (♥♥♥♥) : excellent domaine de Lirac, possède une excellente et rare cuvée de Châteauneuf. Tout y est excellent, rosé (Tavel) inclus, qui est un des meilleurs de France.

– Domaine Les Gouberts (♥♥♥♥) : domaine de Gigondas. Dégusté l’an dernier, les vins sont de très grande classe.

– Domaine Pierre Gaillard (♥♥♥♥)

– Domaine Richaud (♥♥♥♥♥) : Cairanne. Là encore une référence à ne pas rater.

– Château de Beaucastel (♥♥♥♥♥) : chez Beaucastel (Perrin), la seule chose qui vaille le coup, c’est Beaucastel. Les rouges comme les blancs sont incontournables. Par contre, le négoce est décevant.

– Jean-Luc Colombo (♥♥♥) : valeur sûre de Cornas, des vins souvent accessible dès leur jeunesse. Excellents rapport qualité prix de la cuvée la plus simple, Côte du Rhône les Abeilles.

– Les Cailloux-André Brunel (♥♥♥♥♥) : un dernier classique de Châteauneuf… dans un style extrêmement charpenté, qui demande beaucoup de patience.

Et bien il ne me reste donc plus qu’à vous souhaiter bonne visite. Durant le salon, vous pourrez me suivre sur Twitter… si j’ai le temps d’y passer 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s