Sauvignon blanc

Sancerre Jadis 2002 by Domaine Henri Bourgeois (France, Sancerre)


Le Domaine Henri Bourgeois est l’un des plus importants du terroir de Chavignol. Village fameux du sancerrois dont sont issus parmi les meilleurs vins de l’appellation. C’est la terre des Cotat, Vatan, Boulay… La gamme de Henri Bourgeois est bien construite, étendue (jusqu’à la Nouvelle-Zélande avec le Clos Henri) et d’une qualité irréprochable. Ses entrées de gamme sont particulièrement soignées, d’ailleurs.

La cuvée qui nous occupe aujourd’hui fait partie des cuvées supérieurs du domaine et compte parmi les meilleurs et les plus réguliers sancerres. Elle est issue de parcelles plantées sur des marnes kimméridgiennes, étage géologique similaire à celui qui compose les sols de Chablis. D’aucuns y trouvent d’ailleurs l’explication d’une parenté souvent constatée entre les deux appellations. 2002 est un millésime de grande qualité, comme dans beaucoup de vignobles septentrionaux.

Jadis 2002 ne déroge pas. C’est un vin arrive à maturité, expressif, immense. Le nez est enivrant, riche, fruité. On y trouve les exotiques passion et mangue, la pêche, le miel et une fraîcheur saline. Il est intense et incroyablement profond. En bouche les sensations se prolongent et se développe. Très bel équilibre, le vin est puissant et généreux. Une très grande bouteille.

Ma note : 90/100 ; 5 0

Voici un vin excellent. Il entre dans sa période de maturité, complexe et puissant. Et cette puissance va appeler des plats solides comme le homard, les volailles, certains fromages affinés. Que de plaisir ! Ce vin est encore disponible au domaine.

Quick review : Petit Bourgeois 2009 by Henri Bourgeois (France, VDP de la Loire)


« Le temps s’en va, le temps s’en va Madame »… et déjà presque une semaine sans rien écrire !

Passons donc en revue le Petit Bourgeois 2009, Sauvignon Blanc. J’aime ce vin (en général) pour son très joli rapport qualité prix, mais je suis en même temps un peu frustré par son manque de complexité. Il n’empêche, c’est un bon étalon du cépage, que j’utilise souvent en initiation.

J’aborde de ce vin avec une certaine désinvolture (certaine car malgré tout, 2009 guète au coin du bois) et bien mal m’en a pris. Le vin est correct dans l’ensemble, au fur et à mesure qu’il se réchauffe cependant, il dévoile des défauts caractéristiques du millésime. Si le nez est de bonne facture : variétal mais pas trop, expressif sans être caricatural, la bouche, elle, déçoit. L’attaque est nette et le profil aromatique consistant mais le milieu de palais et la finale chauffent et s’effritent littéralement. Pour moi, il est clair qu’une maturité avancée, doublée d’un manque d’acidité expliquent ce résultat décevant. Un vin que je ne vous conseillerai donc pas, au contraire du très joli 2008.

Ma note : 59/100 ; 0 0


Quick review : Sauvignon Blanc Stich 2009 by Jackson Estate (NZ, Marlborough)


Dégustation au début de la semaine, le Sauvignon Blanc Stich de Jackson Estate, en Nouvelle-Zélande. Après l’excellente surprise du Sauvignon blanc de Ninth Island (Australie, Tasmanie), nous voici en face d’une nouvelle bonne surprise, ou plutôt une confirmation car ce n’est pas une nouvelle que les Néo-zélandais excellent dans ce cépage. Il est clair que la force de ce vin est de se présenter sous son meilleur jour dès maintenant, même s’il est mathématiquement de 6 mois l’aîné des 2009 de nos contrées (les vendanges 2009 ont eu lieu au printemps 2009 en NZ, pour rappel). On a donc là un très joli vin autant au nez qu’en bouche, sans excès variétaux comme on retrouve souvent, et surtout, une belle longueur en bouche, qui manquait par exemple au Sauvignon de Ninth Island mentionné plus haut. Le vin développe au nez, sur des notes exotiques en même temps que végétale, procurant un bon équilibre. La bouche agrémenté d’une jolie fraîcheur déroule la même trame et s’achève sur une nette note sauvignonne qui remplit le palais. C’est sans scrupules que je grimpe à 79/100 ; 0 0

Un très beau vin, donc, très équilibré, qui se marie à ravir avec, naturellement les fromages de chèvre, mais aussi avec les poissons de mer à chair blanche. En revanche, le vin ne présente pas de potentiel de vieillissement. Il sera préférable de le consommer dans les deux ans.

Sauvignon Blanc Stich 2009 by Jackson Estate (NZ, Marlborough)