Mois: septembre 2012

Où l’on reparle des Foires Aux Vins.


Une année de plus, une année encore qui nous livre tous ses suppléments autour de cet événement commercial. Tous participent à la grande fête, même les magazines ou les guides les plus respectables, y perdant du coup une grande partie de leur légitimité. Mais les FAV, c’est un bon business… et tout est là : c’est une période faste pour les vendeurs (la GD) et la presse. Ne vous y trompez pas, d’ailleurs, c’est bien eux qui ont le plus à y gagner, pas vous ! Revenons donc un peu sur ces journées que je vous conseille de soigneusement éviter.

1- La GD approvisionne un prix. Rien de plus. Donc en Foire aux Vins, on ne cherche pas un vin rare ni même un bon vin, on ne trouve qu’au mieux un vin pas cher.

2- Les catalogues sont construits autour de quelques produits d’appel en béton : soit des vins un peu plus célèbres, soit des prix vraiment intéressants (trois à cinq par enseigne, c’est l’ordre d’idée). Ces produits sont présents en toute petite quantité et sont la plupart du temps épuisés la veille de l’ouverture officielle des FAV, lors des soirées spéciales inauguration.

3- La majorité des produits sont des vins de volumes, vendus à des prix normaux.

4- Un certain nombre de références sont en fait plutôt chères mais bénéficient de l’effet FAV où le consommateur pense faire une bonne affaire.

5- Les vins sont approvisionnés durant l’été (principalement en Août) et sont transporté et stocké dans des conditions de températures où 48h peuvent suffire à détruire un vin (des dommages rapides et perceptibles en dégustation interviennent de manière quasi certaine à partir de 35°C, la stabilité biochimique n’est elle plus assurée dès 18°C).

Si malgré tout vous souhaitez acheter en FAV, il est indispensable d’éplucher les catalogues car vous noterez des différences importantes entre enseignes. Ensuite, ne vous laissez pas tenter en route, sauf à trouver un vin dont vous connaissez déjà le prix hors FAV. Privilégiez les vins rouges, de millésime récent ou de région dont les vins sont résistants. Les vinifications un peu « bourrines » sont à privilégier (donc les Bordeaux par exemple ;)), j’entends par là, qu’il vaut mieux des vins bien couverts en soufre.

Si vous êtes raisonnables, gardez votre budget et allez par exemple fin Novembre au Salon des Vignerons Indépendants (pour ceux qui habitent Paris). Vous trouverez là de vrais beaux vins, que vous pourrez déguster avant et en achetant lesquels vous soutiendrez non seulement un vigneron mais aussi sa région (le vin est le produit agricole qui génère le plus de chiffre d’affaire à l’hectare, donc qui valorise le mieux la terre. Il est aussi un grand pourvoyeur d’emplois). Il reste aussi la possibilité la meilleure : penser à faire un détour par un domaine lors de vos déplacement ou vos vacances. Il y a bien peu d’endroits en France sans une vigne à proximité.

Le meilleur moyen de faire de bonnes Foires aux Vins reste encore de ne pas les faire !

Un autre billet sur les FAV, plutôt bien exposé (puisqu’on a les mêmes idées;)), ici

Publicités

ALKO: Portada 2009 by DFJ Vinhos (Portugal, Lisboa)


As you noticed, I rarely comment on the cheapest wines of Alko’s selection. No particular reasons, except that I don’t want to support that kind of product. Well, yesterday I needed a wine to cook. I had in mind to go for something that I know is good to drink as well, that is to say Savia Viva Tempranillo by Parès Balta (Spain, 7,99€). But I thought, it is always better to taste something new, especially if I want to share it with you. And so I did.

Portada 2009 is even cheaper (7,44€) but as always when you aim at cheap wines from Alko, the 50 cent difference means that Portada is in fact 30 to 40% less expensive than. So… does it deliver? To say it boldly, this is utter crap. It is a disgusting wine. The nose is not clean, the mouth is awfully heavy, with an off-taste impression and a sweet after taste. It is so unpleasant to drink that it made me nauseous.

For the fun, I will copy the back label : « This deep, ruby red, medium-bodied wine has berry fruits flavours and a beautiful balance. » Obviously, beware of what is written because if this wine is indeed medium-bodied, with berries aromas, it is undoubtedly unbalanced and definitely disgusting. You understand that this is for me a NO buy. The same as, by the way (but for other reasons and it still is slightly better), Terra Boa, also from Portugal.

Wineops’ rating: 30/100 ; 0 0

Link to Alko’s site: HERE.