Savoie

Pinot Noir 2011 by Domaine de l’Idylle (France, Savoie)


Producteur : Domaine de l’Idylle, Philippe et François TIOLLIER

Vin : Pinot Noir

Millésime : 2011

Origine : France, Savoie, Vin de Savoie

Prix : moins de 8€ (France, Domaine)

Thématique de la semaine, du mois, le vin de Savoie s’impose. Il faut dire qu’outre la saison propice aux découvertes du genre, les dernières visites sur salons et en restauration m’ont révélé une région en grand progrès, offrant des rapports qualité prix exceptionnels. Le profil de ces vins est par ailleurs jouissif : du fruit et de la fraîcheur, un petit paysage alpin dans le verre !

Le domaine de l’Idylle, affilié vigneron indépendant (ce qui signifie que vous pouvez les rencontrer à Paris en novembre), se trouve à Cruet en Savoie. Je ne vous cacherai pas qu’en goûtant ce Pinot Noir, je n’attendais rien de particulier. Mais au contraire, j’ai trouvé un vrai beau vin, simple mais très bien fait.

Ce Pinot Noir livre donc un nez très franc, très net de fruit rouge frais, dominé par la cerise. Puis l’on découvre les subtilités propres à ce cépage, un côté terre mouillée, sous bois et un très légère touche poivrée. La bouche est fluide, juteuse et littéralement jouissive. Ce vin me rappelle les tables familiales de la campagne de mes grands parents, où l’on buvait à grandes lampées des vins francs du collier et point trop alcooleux. Ici, nous retrouvons cette convivialité chaleureuse, simple et évidente, mais avec un degré de raffinement qu’il faut dire, j’ai rarement rencontré au temps de ces grandes tablées. Ce vin est irréprochable, d’une longueur appréciable. C’est un très joli Pinot, sans doute pas d’une garde formidable mais qui égaillera en toute simplicité votre table ou votre apéritif, en compagnie d’un saucisson qui se devra de rendre la pareille (je pourrais ici vous recommander ceux des salaisons du Mont Charvin). Il représente l’archétype du vin de tous les jours, avec ce petit truc en plus, qu’il faut pour être intéressant.

73/100 ; 0 0

Publicités

Le Bergeron « Comme Avant… » 2010 by Jean-Pierre et Jean-François Quénard (France, Savoie)


Producteur : Jean-Pierre et Jean-François Quénard

Vin : Le Bergeron « Comme Avant… »

Millésime : 2010

Origine : France, Savoie, Chignin-Bergeron

Prix : 20-25€ (France, Caviste/Domaine) ; 40€ (France, Restaurant)

Ce vin de Savoie de l’appellation Chignin-Bergeron, comme tous les Chignin-Bergeron est issu du cépage… Bergeron. Soit, pour éclairer votre lanterne que je sens sourde, la Roussanne. Ce nom vous est sans doute familier car il s’agit en fait un cépage phare de la Vallée du Rhône. Il entre dans l’assemblage de tous les vins blancs du Rhône septentrional à l’exception du Condrieu et de Château Grillet (Viognier), en compagnie de la Marsanne, ainsi que dans beaucoup d’excellents Châteauneuf-du-Pape et de nombreux vins satellites du Rhône Méridional. Je me prends d’ailleurs souvent à regretter sa trop rare utilisation comme cépage dominant ou en monocépage au bénéfice de la Marsanne, que je trouve bien moins intéressante (plus grasse, moins complexe et moins équilibrée) mais qui a l’avantage d’être beaucoup plus facile à cultiver et vinifier. La Roussanne, quand elle s’exprime au maximum de ses possibilités (c’est-à-dire seule), donne des vins spectaculaires dont un des meilleurs et plus exclusifs représentants est le Châteauneuf-du-Pape Roussanne Vieille Vigne du Château de Beaucastel.

Ce vin est produit à partir de la dernière trie dans les vignes, les raisins les plus mûrs, donc. Il est vinifié en sec (pas de sucre résiduels) avec une fermentation longue et vieillit en fûts et demi-muids pendant un an.

C’est un vin dont le nez est extrêmement puissant, grillé, mellifère, avec également un fruit jaune très mûr. La bouche est splendide. Extrêmement longue, concentrée et puissante. Elle développe le même type d’arômes avec une fraîcheur remarquable. Ce vin est réellement superbe et encore très jeune. Il sera certainement à son mieux dans 5 ans. Aucun gras excessif, beaucoup d’équilibre, il est exemplaire.

90/100 ; 5 +

Chignin-Bergeron "Comme Avant..." 2010 by Jean-Pierre et Jean-François Quénard

Chignin-Bergeron « Comme Avant… » 2010 by Jean-Pierre et Jean-François Quénard

Mondeuse 2007 by Domaine Dupasquier (France, Savoie)


La Mondeuse est un cépage rouge dont la culture est limitée à la Savoie, en France. Il est lié par sa mutation blanche à la fameuse Syrah. C’est un cépage donnant plutôt des vins simples, plaisants et qui se marient bien avec les plats montagnards tels la charcuterie. Nombre sont les Mondeuses de piètre qualité, ce qui n’est guère étonnant quand on sait que la majeure partie des vins de cette région est consommée localement par des touristes pas toujours très regardants des boissons qu’ils ingurgitent. Leur première et souvent unique valeur est de faire couleur locale… les défauts de vinifications passent ainsi et avec l’aide du froid glacial qui accompagne la dégustation.

Cependant, au milieu cette multitude de vins moyens existent des producteurs de génie, qui produisent des vins tout à fait surprenants. Le domaine Dupasquier est de ces derniers mais il est surtout célèbre pour ses Roussettes de Savoie et en particulier une cuvée formidable nommée Roussette Marestel (un vin qui demande de nombreuses années de vieillissement et que je vous recommande).

Outre ce vin d’exception, le domaine développe une gamme classique pour la région, comprenant entre autre cette Mondeuse. La Mondeuse 2007 du Domaine Dupasquier est un vin plein de fruit. Au nez puis en bouche, jusqu’en finale, le meilleur qualificatif est juteux. Le nez arbore par ailleurs une touche poivrée et un brin d’herbe fraîche. Retour sur la bouche, toute en fruit et en fraîcheur. C’est léger, gouleyant. Les 12,5% n’y sont pas pour rien. Les tannins sont fins et souples. Un vin assurément idéal sur la charcuterie. Il possède un potentiel de vieillissement intéressant et je suis prêt à parier dessus dans 3 à 5 ans pour un vin qui aura gagné en étoffe.

Wineops : 75/100 ; 5 +